Les vapoteurs ont le choix entre bonbons, chocolat, gaufre et bien d’autres saveurs lorsqu’ils choisissent un liquide gourmand. Vapoter avec classe en choisissant un arôme original ou un flacon mélangeant un puissant tabac et quelques gourmandises. En choisissant Candy Sweet, les amateurs de cigarettes électroniques bénéficieront de saveurs régressives qui rappellent leur enfance. Dans cet article, vous découvrirez les avantages de ces boosters aux goûts remarquables.

Retrouvez différentes saveurs gourmandes avec les e-liquides Candy Sweet

L’avantage des flacons Candy Sweet est qu’ils s’adaptent aux fans de friandises gourmandes. On a le choix parmi divers produits qui plairont aux goûts de tout le monde. Les vapoteurs pourront choisir parmi les parfums Bounty, Bubble gum, Smarties, Snickers et Carambar. En choisissant l’e-liquide caramel, on plonge dans les souvenirs d’enfance en inhalant cette friandise à vaper aux goûts fondants et sucrés. Ce liquide est l’occasion d’apprécier un caramel gourmand qui ne risque pas de provoquer des caries.

Avec l’e-liquide gourmand Bounty, difficile de ne pas craquer sur ce mélange caramel et chocolat au lait. La version liquide de cette barre chocolatée ne permet pas de faire prendre du poids. Les fans de Smarties seront ravis de retrouver leurs friandises favorites en bouche. Ce flacon contient comme produit à vaper un parfum chocolat au lait et cacahuètes. La confiserie pourra ravir les papilles de nombreux vapoteurs. Le Candy Sweet bonbon aux réglisses caramel est un équilibre parfait entre ces 2 gourmandises. La particularité de la réglisse est qu’il s’agit d’un substitut du tabac. Ce liquide pourra aider le fumeur à arrêter en douceur la cigarette.

La gamme Premium Carambar est l’occasion de replonger en enfance grâce à ce liquide reprenant le goût d’un chewing-gum rose fruité à la fraise et fruits rouges. Le flacon contenant de la noix de coco et du chocolat au lait est un savoureux mélange permettant de s’évader à l’ombre des cocotiers. Ce produit est une base 100 % végétale (MPGV/GV). Les vapoteurs profiteront d’un flacon sans colorant, sans alcool, acétoïne, diacétyle, acétylproprionyl.

Spécificités de l’e-liquide gourmand

Pour profiter d’une vape quotidienne de qualité, choisir de préférence un produit bénéficiant d’une sélection de matières premières issues de fabrication française. Les e-liquides gourmands contiennent une base végétale biologique et mono propylène glycol. Ces flacons plairont aux amateurs de vapeur qui conserve un léger parfum d’arômes. La base 50 PG 50 VG est plus épaisse que des variantes plus classiques. Petit inconvénient, cela risque d’encrasser rapidement l’atomiseur. Il faudra ainsi prévoir un nettoyage plus régulier de son dispositif de vape.

Ce produit contenant entre 0 à 3 mg de nicotine par millilitre est une alternative idéale aux personnes qui ne supportent pas le propylène glycol traditionnel. Pour avoir un liquide de 3 mg/ml, il faudra verser un booster de nicotine de 10 ml dans le flacon puis secouer le mélange. Ces produits sont conditionnés dans des contenants de 60 ml PET équipés de compte-goutte et d’un bouchon sécurisé conforme à la norme ISO 8317. On peut également trouver en flacon de 10 ml. L’étiquette indique la saveur, la composition, les coordonnées du fabricant, la date de durabilité minimale, le taux de tabac et le numéro du lot. Toutes ces informations font du produit un contenant respectant la législation européenne.

Pour respecter les conditions optimales de conservation, il faudra mettre ces produits de vapotage dans un lieu à l’abri de la lumière et à une température d’environ 20 ° C. Grâce à cette précaution, on évite la détérioration des arômes et on conserve les propriétés de la substance. Les produits possédant une base 50/50 réunissent des goûts innovants permettant de profiter d’une préparation équilibrée de saveurs et de vapeur. Les liquides sweet sont composés de plusieurs arômes gourmands, fruités et contenant des sels de nicotine. En achetant ce produit, on conserve l’intensité des goûts au meilleur prix. Le premium candy impressionne par son originalité. Ce produit garantit des saveurs variées : classiques, mentholées, fruitées, gourmandes…

Quel taux de nicotine choisir pour vapoter ?

La nicotine permet de favoriser le hit. Il s’agit de la sensation de contraction que l’on ressent à la gorge à chaque inhalation de vapeurs. Pour réussir son sevrage tabagique en remplaçant la cigarette classique par son modèle électronique, il faut choisir le taux de nicotine idéale. Pour ressentir une vapeur optimale, le bon dosage est un e-liquide ni trop léger, ni trop fort. Ainsi, les fumeurs réguliers qui ont l’habitude de consommer plus de 9 cigarettes quotidiennes devront privilégier un taux de 16 à 18 mg/ml. Les fumeurs moyens qui ne dépassent pas 10 cigarettes journalières ou les fumeurs de light devront choisir un taux de nicotine compris entre 9 et 12 mg/ml.

Les vapoteurs confirmés qui ont déjà réduit leurs dosages nicotiniques, les petits fumeurs ou ceux qui ont l’habitude des cigarettes ultras allégées devront choisir un liquide ayant comme taux d’alcaloïde 3 à 6 mg/ml. Ceux qui n’ont plus de problème de sevrage tabagique pourront opter pour un e-liquide sans tabac. L’avantage avec les flacons de liquides gourmands est qu’ils facilitent les dosages personnalisables. Selon ses goûts, on peut concevoir plusieurs dosages : 0, 3, 6, 12 mg. La particularité de ces produits est que les saveurs originales permettent de se rappeler les sucreries ou gâteaux que l’on apprécie au quotidien.

Conseils pour trouver le bon modèle de cigarette électronique

Les personnes à la recherche d’une cigarette électronique devront privilégier les modèles de marque certifiée. Choisir de préférence les marques réputées. Ces gammes d’accessoires sont certes plus chères que les produits sans marque. Il est important de payer plus cher pour avoir un article sécurisé. Pour vapoter correctement, il faudra remplir à 80 % le clearomiseur. En alimentant correctement son e-cig, on a droit à une vapeur de qualité. Il est déconseillé d’utiliser des sub-ohms.

Ces résistances inférieures à 1 ohm s’adressent à des vapoteurs qui souhaitent reproduire des nuages de vapeur impressionnants. Ils consomment davantage de liquide, accélèrent l’usure des batteries, dénaturent les saveurs… Ceux qui recherchent une inhalation indirecte doivent choisir une résistance normale dont la valeur varie de 1,5 et 2 ohms. En vapotant, il faut choisir la bonne puissance. Pour cela, il ne faut pas surchauffer la substance bio en exploitant trop la batterie. Ceux qui vapotent avec une puissance normale pourront conserver un goût agréable. Les mods et les e-cig ont 3 types de batteries : à tension fixe, à voltage variable et avec un réglage de puissance.

En quoi concernent les boosters de nicotine ?

Le rôle du booster est de permettre aux vapoteurs d’ajouter de puissant excitant afin d’obtenir un dosage personnalisé. Pour cela, il faudra le diluer avec une base sans nicotine. Cette fiole de 10 ml dosée à 20 mg/ml d’alcaloïde peut avoir des taux de PG-VG différents. Grâce aux calculateurs en ligne, on peut faciliter les calculs pour un mélange DIY. Pour réaliser son propre e-liquide, il faudra mélanger les concentrés ou arômes, les bases, les additifs et les boosters de nicotine.

Le booster est considéré comme le carburant d’une préparation DIY. Il s’agit d’une base neutre contenant du remontant de la vapoteuse. Selon ses besoins, on a le choix parmi différents dosages PG/VG : 70/30 pour une vape privilégiant le hit, 50/50 garantit un vapeur équilibré, 30/70 permet d’avoir un hit doux et beaucoup de vapeur. 100 % de VG mise tout sur la vapeur, le vapoteur ne ressent aucun hit.