Les vapoteurs ont du mal à rester insensibles aux e-liquide Greedy Scrach. Son goût particulièrement agréable permet de profiter des saveurs gourmandes des vapotages. Au programme : nougatine, praline, noisette et petit beurre. Le choix de ce liquide permet de ressentir une saveur très gourmande et si particulière qui réveille les papilles à chaque bouffée.

Présentation des liquides Revolute Greedy

Pour décrire les saveurs du liquide Greedy, il faut imaginer une succulente tarte aux myrtilles, sa pâte brisée craquante, accompagnée d’une couche de crème, ses irrésistibles myrtilles et une note de violette. Ces boosters de parfums bruts sont une gourmandise qui régale de nombreux vapoteurs. Modjo Vapors invite les amateurs d’e-cig à apprécier une tarte fruitée à vapoter. Ce produit made in France contient une base PG/VG 50/50. On peut s’en procurer dans un contenant de 60 ml avec 50 ml de liquide sans nicotine.

La meilleure condition pour savourer le liquide Greedy dans d’excellentes conditions est de l’utiliser avec une cigarette électronique qui convient aux produits équilibrés, ni trop épais, ni trop liquides. La vapoteuse doit être compatible avec les substances contenant de glycérine végétale et du propylène glycol à taux égal. On peut se procurer une version 50 ml d’odeurs sans nicotine. En ajoutant un mélange avec un ou plusieurs boosters nicotinés, on peut bénéficier d’un produit permettant de ressentir le fameux hit à chaque bouffée.

Pour réaliser un mélange DIY, il faut s’assurer d’avoir une moyenne de 10 à 15 % de parfum dans sa substance. Comme 1 ml d’arômes équivaut à 30 gouttes, ceux qui veulent avoir 5 % de parfum dans une base ont besoin de 5 ml pour 100 ml. Cela représente 0,5 ml de saveur (15 gouttes) pour 10 ml. Pour doser les produits, on peut le faire en évaluant le nombre de gouttes ou en effectuant les calculs en pourcentage soit en millilitre.

Spécificités des arômes concentrés

Cassis, pomme, ananas… le mono arôme est comme son nom l’indique un liquide constitué généralement d’une saveur unique. Ce type de produit peut être vapoté seul ou en le mélangeant à d’autres flacons. Normalement, l’arôme concentré est brut, il ne contient aucun additif. Ceux qui souhaitent l’adapter à leurs attentes peuvent l’embellir en le mélangeant à un ou plusieurs additifs DIY. L’astuce pour comparer leurs créations est d’améliorer une recette à leur convenance. Pour cela, il faut tester les mélanges en achetant de petites quantités en se procurant des exhalaisons concentrées dans des contenants de 10 ml.

Pour ajouter au mélange plus de sucre, privilégiez l’ajout d’éthyl-maltol. En optant pour une note plus fraîche, choisir l’agent cooling. Il arrive d’acheter une fiole brute qui au final peut se révéler décevante. Pourtant, en y ajoutant un additif ou un autre parfum, on obtient une saveur extraordinaire. Conçu par un fabricant, le concentré d’e-liquide est une recette déjà prête à être inhalée. De manière générale, cette substance n’a plus besoin de modification. En effet, le fabricant partage aux consommateurs une de ses nombreuses recettes. Par contre, si le concentré ne satisfait pas le vapoteur, il peut ajouter d’autres produits afin de le rendre plus agréable et conforme à ses attentes.

Pour diversifier ses saveurs, on a le choix parmi des effluves : fruités, tabacs, gourmands, boissons ou menthes. Le principe de ces substances concentrées est qu’il s’agit d’un liquide dont l’assemblage de molécules possède des propriétés gustatives spécifiques. Cette substance est diluée dans du propylène glycol. La tendance actuelle des produits concerne les arômes complexes. Il s’agit de recettes simplifiant le vapotage. En effet, avant de tirer les premières bouffées sur sa cigarette électronique, il faudra diluer son arôme concentré. Pour confectionner ces liquides avec des dosages plus fins, les vapoteurs ont le choix parmi une large sélection de molécules disponibles en flacon de manière isolée.

Comment utiliser efficacement son booster de nicotine ?

La plupart des boosters de nicotine sont stockés dans un flacon de 10 ml d’e-liquide contenant 20 mg/mL de nicotine. Comme c’est le cas pour de nombreuses bases, ce produit peut contenir différents taux de propylène glycol et de glycérol. Leur objectif est de diluer une base sans nicotine que l’on ajoute de nicotine afin d’obtenir un volume final à dosage variable. Le booster de nicotine est considéré comme le carburant d’une préparation do it yourself. La préparation contient une base de PG/VG sans nicotine, des concentrés ou arômes ainsi qu’un booster.

Selon ses besoins, on a le choix parmi différents types de boosters utiles à sa recette. Les vapoteurs qui recherchent une sensation de hit confortable et une diffusion rapide de nicotine choisiront un booster au sel de nicotine. Le taux le plus élevé de nicotine est plafonné à 20 mg par millilitre. Quel que soit le produit acheté, le plus important est de pouvoir concevoir une recette la plus homogène possible. Pour cela, mélangez régulièrement ou servez-vous d’un agitateur magnétique pour brasser le produit. La meilleure condition de conservation est de garder les substances à vaper dans des endroits sombres et à une température neutre.

Spécificités du propylène glycol

Le propylène glycol est un liquide légèrement visqueux, incolore, inodore et peu volatil. Ce diol appartenant à la famille des alcools est un composé chimique commun pouvant être utilisé dans de nombreux produits. On l’utilise par exemple dans des préparations de consommation afin de garantir un bon mélange. Ce conservateur non toxique permet aux ingrédients de rester soudés entre eux. D’après des recherches récentes, la consommation de propylène glycol est sans danger, même quand on a recours à des doses plus importantes que celles présentes dans le commerce.

L’organisme des personnes qui en consomme via la cigarette électronique transforme le produit chimique en acide lactique. Cette substance est un acide organique identique à celui qui est produit lorsque l’on fait du sport. Elle est inoffensive si elle est utilisée dans les recharges des cigarettes électroniques. Selon les dosages choisis, le liquide est composé de 70 ou 80 % de PG. Ce produit est le ciment permettant aux ingrédients de la recharge de rester solidaire et fonctionner correctement. Sa présence permet d’émettre de belles fumées blanches pouvant être aromatisées.

Qu’est-ce que la glycérine végétale ?

La composition du liquide d’une e-cig ne se limite pas au taux de nicotine. La sélection est simple puisque le vapoteur aura le choix entre 2 solutions : réduire le taux au risque de provoquer des nausées et maux de tête ou augmenter la nicotine si vous voulez continuer à fumer. La composition de recharge prend également en compte d’autres critères comme la glycérine végétale, le propylène glycol, les arômes alimentaires et le dosage des ratios PG/VG. Le PG joue un rôle d’exhausteur de goût, la glycérine végétale a un goût sucré qui camoufle les saveurs.

La VG est indispensable à la vapeur dans la fabrication du high VG, elle peut devenir majoritaire dans le mélange pour les amateurs de cigarettes électroniques qui ne veulent pas ressentir le hit. On peut se procurer des flacons contenant 100 % de glycérol. Le souci est que cette substance encrasse plus rapidement le matériel. Cela oblige les vapoteurs à nettoyer régulièrement et avec plus d’attention leurs accessoires. Entre la glycérine végétale, la nicotine et le propylène glycol, il est possible d’effectuer soi-même le mélange d’e-liquide si l’on souhaite régler soi-même le ratio PG/VG. Pour assurer un bon processus de maturation, il est recommandé de conserver au sec et de remuer de temps en temps son mélange DIY.