L’anticipation de la vapeur peut être rapidement atténuée si, en tant que débutant, vous achetez du matériel de qualité inférieure ou qui ne répond pas à vos propres besoins, surtout si vous passez des cigarettes de tabac aux e-cigarettes.

Il y a donc des éléments à prendre en compte, qui sont énumérés ci-dessous.

Choisissez une marque de renom

Il est toujours conseillé de choisir une e-cigarette d’une telle marque qui s’est imposée sur le marché.

Même si la ville chinoise de Shenzhen est aujourd’hui le principal site de production des e-cigarettes et que celles-ci sont en grande partie fabriquées dans des conditions modernes et hygiéniques, il existe des différences significatives en termes de qualité.

Cela est parfois dû à un manque de normes et de contrôles pour la production de cigarettes électroniques.

En tant que débutant, vous ne devez donc pas vous laisser séduire par des offres bon marché.

Trop de faux sont maintenant en circulation et peuvent faire de la cuisson à la vapeur un métier dangereux.

Les boutiques en ligne sérieuses choisissent soigneusement les marques proposées et s’inspirent de leur propre expérience.

Joyetech, Kangertech, Aspire, Innokin ou Eleaf sont probablement les marques les plus connues en Allemagne et les modèles de ces fabricants peuvent être recommandés sans réserve.

Éviter les prétendues e-cigarettes d’entrée de gamme

Pour beaucoup de gens, les e-cigarettes sont celles qui ressemblent à de vraies cigarettes en apparence.

Aux premiers temps de la cigarette électronique, il s’agissait encore d’attirer le moins d’attention possible.

En attendant, elles sont disponibles sous de nombreuses formes différentes – généralement beaucoup plus longues ou plus épaisses qu’une cigarette normale.

Il ne s’agit plus de ne pas se faire remarquer, mais plutôt d’avoir une bonne performance et un bon feeling. Bien sûr, l’apparence joue également un rôle.

Si vous regardez une telle e-cigarette en forme de cigarette, il devient immédiatement évident qu’aucune technologie ne peut y être intégrée pour vous satisfaire.

Ce que l’on attend d’une personne ayant une telle prétendue e-cigarette de débutant sont principalement les caractéristiques suivantes :

On vous déconseille donc de telles e-cigarettes.

Un prix de 10 à 15 € est bien sûr tentant, surtout si l’on veut essayer la cuisson à la vapeur, mais ce n’est pas efficace.

La conversion doit être faite dans la tête

Le passage du tabac aux cigarettes électroniques est un processus progressif pour la plupart des gens.

On n’arrête pas de fumer du jour au lendemain, mais on le réduit progressivement.

Des objectifs devraient être fixés, par exemple ne fumer que la moitié de la quantité après deux semaines, se récompenser au bout d’un mois pour les objectifs atteints seulement le matin et le soir, et s’arrêter ou changer complètement un peu plus tard.

La cuisson à la vapeur est différente du tabagisme.

Elle ne satisfera pas la plupart des fumeurs au début, car il s’agit d’un sentiment complètement différent.

Il faut d’abord s’adapter à ce sentiment.

Même le meilleur matériel et le liquide le plus savoureux n’aideront pas si le changement n’est pas fait dans votre tête.

Il faut résister aux substances qui se lient tellement à une cigarette. Il n’est pas rare de lire un “vide dans la tête” lors d’une mutation.

Ce sentiment s’estompera au bout d’un certain temps.

Lorsque le sens du goût et de l’odorat revient, que l’on peut mieux respirer et que l’on n’a plus besoin d’être constamment nettoyé, vous savez pourquoi vous prenez ces souches.

Obtenir des conseils en affaires

Rien ne vaut un conseil individuel.

Comme le souligne toujours si bien le gourou de la cigarette électronique Philgood : “On est désolé, on ne peut rien vous recommander. Ce n’est pas possible. Les bateaux à vapeur sont une chose très personnelle”.

Se rendre dans un magasin de bateaux à vapeur reste donc le meilleur moyen de trouver le matériel et le liquide qui correspondent à vos préférences grâce à des consultations et des tests personnels.

De nombreux magasins proposent leur propre liquide, qui est produit et testé en laboratoire sur place.

Avec la sélection infinie sur Internet, on n’a pas cette certitude.

Il y a beaucoup de liquides qui semblent très tentants et délicieux de par leur nom, mais une fois commandés, remplis et cuits à la vapeur, ils finissent directement dans l’évier.

À cet égard : Il suffit de trouver l’adresse du magasin de bateaux à vapeur le plus proche.

Vous en trouverez désormais un dans chaque ville, aussi petite soit-elle.

Sélectionnez un ensemble complet

Tout d’abord, tout cessionnaire consentant sera submergé par la gamme incroyablement étendue de cigarettes électroniques et de leurs accessoires.

Combien de milliampères-heures la batterie doit-elle avoir, quelle doit être la résistance du vaporisateur et comment reconnaître que le matériel respectif est compatible ?

Ce sont autant de questions qui peuvent rapidement vous faire dévier de votre achat.

D’où cette recommandation, qui est conseillée à presque tous les débutants : Achetez un bon kit de démarrage !

Il suffit de lire l’article sur la “meilleure e-cigarette pour les débutants”.

Vous pouvez encore prendre le temps de vous informer sur le sujet initialement complexe et de vous décider pour du “matériel avancé”.

Comment choisir votre e-liquide ?

Vapoteur débutant ou chevronné, vous avez besoin d’aide pour choisir votre E liquide ?

On vous dit tout ce que vous devez savoir pour faire le bon choix.

En effet, rien ne doit être laissé au hasard quand on se lance dans la vape.

Au-delà du choix de votre cigarette électronique, vous allez devoir trouver le eliquide qui convient le mieux à vos goûts et vos habitudes de consommation.

Les critères à prendre en compte pour faire votre choix

Vos premières bouffées de vapeur seront déterminantes dans la suite de votre expérience de vapoteur.

Si le choix de la saveur de votre liquide est primordial, les sensations en gorge apportées par votre vape sont tout aussi importantes.

Or, de nombreux paramètres peuvent avoir une influence sur les sensations en gorge apportées par votre liquide.

Le taux et le type de nicotine

Le taux de nicotine

Le taux de nicotine de votre e-liquide va fortement influencer le hit ressenti lors de la vape.

Un taux de nicotine faible aura pour résultat un hit peu prononcé, tandis qu’un taux de nicotine élevé provoquera une forte sensation en gorge.

Evidemment, une personne qui fumait beaucoup de cigarettes n’a pas la même sensibilité qu’un petit fumeur, et s’habituera plus facilement à un liquide fortement dosé en nicotine.

Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est normal de ressentir une certaine gêne, voire de tousser lorsque vous commencez à vaper.

Mais si les symptômes persistent, peut-être que vous devez revoir votre dosage de nicotine, qui est probablement trop élevé.

Les différents types de nicotine

Pour ceux qui ont besoin d’une concentration en nicotine importante (supérieure à 16mg), un E liquide au Sel de Nicotine peut être une bonne solution.

Sous cette forme, la nicotine est absorbée plus rapidement par l’organisme, ce qui permet de faire passer plus vite une forte envie de cigarette.

Surtout, les sels de nicotine permettent de vaper des liquides pour cigarette électronique avec un taux de nicotine très élevé sans avoir un hit trop prononcé, ce qui permet de vaper des liquides à 20mg de nicotine sans souffrir d’une irritation de la gorge.

Adapter le taux de nicotine de son liquide

Vous l’aurez compris, le taux de nicotine de votre e-liquide doit être choisi avec précaution, et doit correspondre à la fois à vos besoins et à votre sensibilité.

En plus, il est largement susceptible d’évoluer dans le temps, en fonction de l’évolution de votre dépendance.

De manière générale, on définit le taux idéal en fonction des habitudes de l’ancien fumeur, et donc du nombre de cigarettes fumées par jour.

Pour autant, ce n’est pas une science exacte : C’est un chiffre purement indicatif, qui permet de définir une valeur moyenne.

La composition de la base

PG et VG

Un e-liquide de cigarette électronique est toujours composé d’une base neutre, elle même constituée de Propylène Glycol (PG) et de Glycérine Végétale (VG) en quantité variable. Ces deux composants ont chacun un rôle bien défini :

  • Le propylène glycol

Support d’arômes, le propylène glycol est également responsable du hit provoqué par le liquide.

Un e-liquide riche en PG aura donc un hit puissant et des saveurs prononcées. Il sera également plus fluide et mieux adapté à du matériel pour vapoteur débutant.

  • La glycérine végétale

C’est le composant qui est à l’origine de la vapeur générée lors de la vape.

Plus un eliquide contient de Glycérine Végétale, plus il permettra de produire de gros nuages.

Mais il sera probablement moins savoureux qu’un liquide contenant un peu plus de PG.

Généralement, on conseille aux vapoteurs débutants de commencer avec un ratio PG/VG de 50/50, pour un équilibre parfait entre saveur et vapeur et un hit modéré.

Dans tous les cas, privilégiez un liquide contenant au moins 50% de PG, plus indiqué aux vapoteurs débutants.

Le végétol

En remplaçant le Propylène Glycol, le Végétol permet d’obtenir des e liquides moins irritants pour la gorge, tout en maintenant un hit satisfaisant et une bonne restitution des saveurs. Les eliquides au végétol sont donc parfaitement indiqués aux vapoteurs débutants.

Adapter son liquide à son matériel

Le ratio PG/VG d’un liquide pour cigarette électronique a une incidence directe sur sa viscosité.

En effet, plus un liquide contient de glycérine végétale et plus il sera épais.

A l’inverse, plus il contient de de propylène glycol, plus il sera fluide. Ce qui peut, dans certains cas, poser des problèmes de compatibilité avec le matériel.

On distingue en effet deux types de clearomiseurs, les clearomiseurs standards et les clearomiseurs subhoms.

Les clearomiseurs standards

Les clearomiseurs standards sont conçus pour une vape à puissance modérée.

IIs chauffent leur résistance à une température relativement faible, ce qui fait qu’il consomment assez peu de liquide.

Ils fonctionnent donc avec des résistances de taille réduite, avec des petites ouvertures permettant d’absorber juste la bonne quantité de e-liquide.

Ces clearomiseurs sont donc conçus pour vaper des liquides fluides, contenant au maximum 50% de Glycérine Végétale pour éviter que la résistance ne soit sous-alimentée à cause d’un liquide trop visqueux.

Si vous avez une cigarette électronique fonctionnant avec une résistance supérieure à 0.75 ohm, privilégiez donc un eliquide avec un ratio PG/VG compris entre 80/20 et 50/50.

Les clearomiseurs subohms

Les clearomiseurs subohms, de leur côté, sont conçus pour une vape à haute puissance en inhalation directe, et donc une vaporisation plus importante de e-liquide.

Leurs résistances doivent être alimentées plus rapidement en e liquide, elles présentent donc généralement de grandes ouvertures afin de faciliter son passage.

Avec un liquide trop fluide, la résistance risque de se retrouver saturée, ce qui va provoquer des fuites et des projections de liquide pendant la vape.

Il est donc conseillé de vaper des liquides présentant un fort taux de VG (supérieur à 50 %) avec ce type de clearomiseur.

Si vous avez une cigarette électronique fonctionnant avec une résistance inférieure à 0.75 ohm, privilégiez donc un liquide avec un ratio PG/VG compris entre 50/50 et 100 % VG (l’idéal étant de ne pas dépasser les 20/80 pour garder un hit présent).

Quelle saveur pour commencer ?

Il existe une multitude de saveurs de e liquides. Fruités, gourmands, mentholés ou classics, les liquides pour cigarette électronique se déclinent en quatre grands types de d’arômes Face à un si large choix, difficile de savoir avec quelle saveur se lancer !

S’il est tentant de commencer à vaper avec une saveur originale, fruitée ou gourmande, il est vivement recommandé de privilégier un e-liquide tabac, plus proche du goût de la cigarette, pour se sevrer efficacement du tabac.

Vous pourrez ensuite évoluer vers d’autres saveurs comme celles d’un e-liquide fruité, selons vos envies et au gré des saisons.

Vous verrez qu’il est par exemple très agréable de vaper un e-liquide frais en été et un e-liquide gourmand en hiver.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le choix de la saveur de votre liquide doit correspondre un tant soit peu à vos anciennes habitudes de fumeur.

Le plaisir avant tout !

Plus qu’un moyen de se sevrer du tabac, la cigarette électronique peut devenir un véritable plaisir !

Il faut donc écouter vos envies et changer de liquide autant de fois que vous le souhaitez.

En effet, il n’est pas rare d’éprouver une certaine lassitude après avoir vapé un même liquide pendant longtemps : Les papilles s’habituent aux arômes du liquide, et vous en ressentez moins le goût.

N’hésitez pas à changer de e liquide dès que cela se fait ressentir !

Le risque lorsqu’on se lasse de son liquide, c’est de revenir vers le tabac.

Même si vous avez trouvé un all day que vous arrivez à vaper en permanence, faites-vous plaisir avec un deuxième clearomiseur qui vous permettra de varier les saveurs sans jamais vous lasser.