Chaque e-cigarette a besoin d’un e-liquide. Il existe une grande variété de saveurs, de la cerise sucrée, au menthol frais, à la saveur intense du tabac. En outre, chaque vapoteur peut faire varier la force de la teneur en nicotine dans le liquide, selon ses préférences. Cependant, lorsqu’il s’agit de la manipulation d’un e-liquide, il y a beaucoup plus à savoir que la simple saveur ou le taux de nicotine. Souvent, vous avez un certain nombre de liquides différents à la maison pour apporter de la variété dans l’expérience de la vapeur. Puisqu’il peut facilement arriver qu’un liquide reste longtemps dans l’armoire, une question se pose alors : le liquide est-il encore agréable ? Si non, comment puis-je m’en débarrasser de manière appropriée ?

La durabilité

Les e-liquides n’étant ni des aliments ni des médicaments, il n’existe aucune obligation légale d’imprimer une date de péremption. Souvent, elle est néanmoins indiquée, mais dans la plupart des cas, non. La technologie des e-cigarettes étant encore très jeune, il n’existe pas encore d’informations précises et prouvées à ce sujet. Les principaux ingrédients des liquides pour e-cigarettes sont le propylène glycol et la glycérine. Ces deux substances sont également contenues dans d’autres médicaments, pour lesquels une durée de conservation de 12 à 24 mois est généralement indiquée. De plus, selon les spécifications, la nicotine est présente dans les liquides. La nicotine, tout comme le propylène glycol, a un effet antibactérien contre certains germes. Par conséquent, vous pouvez toujours dire que les e-Liquides qualitatifs sont durables pendant environ deux ans. Après ce délai, le goût ne sera pas soudainement mauvais et vous ne tomberez pas malade, il ne fera que perdre en saveur et en intensité. Vous pouvez reconnaître un liquide qui a mal tourné d’une part par son goût, d’autre part par son aspect. Normalement, les e-liquides sont des liquides clairs et transparents. S’il est plutôt laiteux, trouble et n’est plus transparent, il est très probablement périmé.

Le stockage

Afin d’optimiser encore la durée de conservation des e-liquides, il existe quelques astuces auxquelles vous devez prêter attention lors de leur stockage :

– Tout d’abord, le liquide doit être stocké en position verticale dans tous les cas. Non seulement les flacons déjà ouverts sont ainsi mieux protégés, mais une éventuelle séparation des différents ingrédients peut également être mieux détectée.

– En outre, le liquide doit être placé dans un endroit sombre et particulièrement protégé des rayons UV. La lumière et les rayons UV affectent à la fois la couleur et l’intensité, ainsi que l’éventuelle croissance bactérienne.

– En outre, un liquide doit être protégé contre les températures trop élevées et également changeantes pendant le stockage. Une température fraîche, mais pas glacée et constante, est celle qui convient le mieux au e-liquide.

L’élimination

Si un e-liquide n’a pas survécu aux conditions de stockage, il doit être éliminé séparément. Il faut surtout éviter de le jeter dans l’égout. Même s’il ne s’agit que d’une petite quantité, les ingrédients polluent les eaux souterraines. De plus, la poubelle normale n’est pas le bon endroit pour cela. Le meilleur endroit pour jeter le e-liquide périmé est le point d’élimination des médicaments. Vous pouvez également faire absorber le liquide par un torchon de cuisine ou un matériau similaire et le jeter ensuite dans les déchets résiduels.