Bénéficier d’une cigarette électronique design et efficace en privilégiant un pod compact doux au toucher ou un pack composé de clearomiseur design et batteries colorées. Pour augmenter ses chances de réussite d’un sevrage tabagique, une e-cigarette est un dispositif qui doit plaire et donner envie de vapoter afin d’inciter le fumeur à délaisser progressivement la cigarette traditionnelle. Une cigarette électronique destinée aux femmes est un appareil à la fois élégant et discret. En vapotant un pod, on a droit à un appareil discret et intuitif. À travers ce guide, découvrez des informations sur le kit pod, le principe d’une batterie intégrée, le rôle de la résistance, une présentation de joyetech…

Quels sont les principaux avantages de la cigarette électronique pod ?

Le pod est un matériel compact et petit, idéal pour les amateurs de vape minimaliste. Ce phénomène de mode convient aux débutants qui veulent des dispositifs faciles à utiliser et aux vapoteurs expérimentés en quête d’un appareil complémentaire lui permettant d’assouvir leurs besoins. Il s’agit d’une alternative efficace pour aider les fumeurs à résoudre leur manque de nicotine. L’e-cigarette présentée en petit format garantit une vape en inhalation indirecte. Ce système ultra-compact permet aux vapoteurs de produire une vapeur importante obtenue par simulation immédiate de la nicotine.

Autre atout du kit pod, il s’agit d’un système très simple à utiliser. En effet, grâce à lui, on a droit à un dispositif au fonctionnement intuitif. L’appareil est composé d’une batterie rechargeable, un câble USB ainsi qu’une résistance d’au moins 1 ohm. Avec une telle puissance, il fonctionne avec un liquide contenant un taux de nicotine élevé. Ces appareils permettent ainsi d’être alimentés par des flacons au CBD ou aux sels de nicotine. En consultant le catalogue des produits vendus par les distributeurs spécialisés, on peut se procurer des dispositifs rechargeables ou jetables, dotés de résistances intégrées ou non.

Selon le modèle acheté, on bénéficie d’un format différent ou d’une autonomie plus ou moins longue. Ceux qui achètent un appareil de petite taille ont droit à un format permettant de vapoter n’importe où. On peut facilement l’emmener dans tous ses déplacements. Le pod garantit une diffusion rapide de la nicotine. Ceux qui vapotent avec ce kit bénéficient d’une assimilation presque immédiate de la nicotine. Sa sensation de hit plus doux obtenu grâce à la compatibilité avec les substances à base de sel de nicotine aide les fumeurs à ne plus souffrir du manque du tabac durant leur période de sevrage. La force de ce système de vape est due à son design séduisant et attractif. Son utilisation très simple facilite la transition entre cigarette traditionnelle et une vapoteuse.

Pourquoi opter pour une cigarette électronique équipée de batterie intégrée ?

Doit-on acheter une e-cig avec une batterie ou un accumulateur intégré ? La réponse à cette question dépend du besoin du vapoteur. À part le câble de rechargement, le mod box doté d’une batterie intégrée est généralement plus facile à utiliser. Ce dernier a besoin de peu d’accessoires pour fonctionner. La vapoteuse dotée d’un accu amovible nécessite plus d’accessoires. Pour choisir entre une batterie séparée ou intégrée, il faut prendre en compte son style de vape et son niveau de consommation. Il est toutefois possible de trouver une vapoteuse à batterie intégrée offrant une grande autonomie.

Les débutants qui choisissent une box avec une batterie intégrée peuvent s’en servir facilement. Pour recharger le dispositif de vapes, il suffit de le brancher à un câble spécifique. Il s’agit normalement de rechargement USB/micro USB. La grande différence entre une vapoteuse avec ou sans batterie dépend de la durée de vie. Selon le modèle d’appareils utilisé, la durée de vie de l’accu varie en fonction de son style de vape. On estime entre 300 et 500 rechargements avant de perdre progressivement son efficacité.

Quelle est l’utilité d’une résistance dans une cigarette électronique ?

Un atomiseur ou un clearomiseur sans résistance ne pourra pas fonctionner correctement. Très important dans l’univers du vapotage, le consommable sert à faire fonctionner et accompagner les atomiseurs. Le kit préfabriqué est utilisé pour équiper les clearomiseurs. Les atomiseurs et clearomiseurs sont 2 coils qui fonctionnent de la même manière. Un coton couvre un film résistif composé de titane, de stanless steel, de nichrome ou de kanthal. Le fils servira à chauffer le liquide. Une fois le coton imbibé d’e-liquide, le fil résistif aura pour mission d’augmenter la température de la substance. L’augmentation de température permet d’effectuer la vaporisation du liquide à vapoter.

Quand on souhaite acheter une résistance, il faut s’assurer que le consommable soit compatible avec le clearomiseur. La particularité des résistances utilisées sur des kits de vapotage monobloc est que le réservoir ne se visse pas sur la batterie. Selon l’appareil à vapoter, on constate que le réservoir est fixé sur la batterie ou uniquement clipsé. En choisissant ce type de dispositif, on a droit à des appareils peu encombrants. Les nouveaux vapoteurs bénéficient d’une vape assez douce. Les monoblocs sont des appareils à la fois discrets et faciles d’accès. Rappelons que la résistance possède une durée de vie limitée. Le vapoteur devra pour cela la remplacer régulièrement.

Quel est le rôle de la cartouche d’une cigarette électronique ?

Il arrive que l’atomiseur et la cartouche d’une vapoteuse forment un seul composant. Dans ce cas, ce dispositif est appelé cartomiseur. Ce néologisme est une contraction entre le mot cartouche et atomiseur. Ce type d’accessoires s’appelle également cartouche à atomiseur. La cartouche de la cigarette électronique est un réservoir contenant du liquide aromatisé. Cette recharge est aussi appelée e-liquide. Le flacon se décline en plusieurs milliers d’arômes naturels ou artificiels. Le réservoir de la cigarette électronique est la partie où l’on stocke le liquide. Il est généralement de forme cylindrique. Fabriqué en verre, plastique ou métal, cet accessoire se présente sous forme de réservoir à remplir par le bas ou le haut de l’e-cig. Il peut s’agir de flacons préremplis à usage unique. On distingue 3 catégories de réservoir, citons : les modèles à bourre, les tanks et les atomiseurs secs. Ce dernier s’appelle dripping atomizers, sa spécificité est que le liquide est concentré dans la mèche.

Présentation des fabricants de cigarettes électroniques Joyetech

Le constructeur de cigarettes électroniques Joyetech a rapidement su s’imposer parmi les leaders. Sa force réside dans plusieurs innovations et la qualité de ses e-cig. Il a fallu attendre 9 mois de préparation avant de lancer officiellement son premier produit le Joyetech 510. En 2009, sort l’eGo, un autre modèle d’e-cig tendance puis l’eGo T en 2010. La force de la marque est qu’elle est la première à avoir produit la cigarette électronique possédant une taille identique au modèle classique. Le constructeur est aussi connu pour avoir produit l’eGo CC. La particularité de ce dispositif à vapoter est qu’il possède une batterie à voltage modifiable allant de 3,3 V à 4,15 V.

Cette entreprise est spécialisée dans la création d’atomiseurs et mods électroniques permettant de satisfaire plusieurs types de vapoteurs. Si le constructeur fût créé en 2007 en Chine, il a fallu attendre 2013 et la création de Joyetech France pour que les produits de la marque fussent commercialisés en France et dans l’ensemble de l’Europe. Son objectif est de contribuer à l’amélioration des e-cigarettes grâce, notamment, au dépôt d’une cinquantaine de brevets. Chaque année, l’entreprise propose des produits novateurs.