Tantôt controversée, la cigarette électronique (e-cigarette ou vapoteuse) peut être utile pour arrêter de fumer. Quelle est réellement sa composition ? Y a-t-il de la nicotine à l’intérieur ? Quels sont ses avantages et ses dangers sur la santé ?

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un appareil qui a l’apparence d’une cigarette et qui délivre au fumeur une vapeur aromatisée, contenant ou non de la nicotine. Ainsi, elle permet à certains fumeurs de se sevrer progressivement du tabac. En effet, les doses de nicotines sont plus faibles, mais le fait de vapoter la cigarette électronique permet aux fumeurs qui ont du mal à perdre leurs habitudes gestuelles de se sevrer lentement. Toutefois, son utilisation est fortement controversée. Les spécialistes du tabac ne sont pas tous d’accord quant à son utilité : pour le tabacologue, la cigarette électronique “n’empêche pas forcément d’avoir des envies de fumer, et entretient la dépendance comportementale, puisque le fumeur continue de faire ce geste et n’apprend pas à s’en passer”. De plus, bien qu’elle ne contienne pas à proprement parler du tabac, la cigarette électronique contient tout de même des substances toxiques, en quantité bien moindre, mais dont les effets sur la santé ne sont pas encore connus aujourd’hui.

L’e-cigarette est moins dangereuse que le tabac

L’e-cigarette est moins dangereuse que le tabac car elle ne produit pas de monoxyde de carbone, un composé hautement toxique issu de la combustion d’une cigarette classique. Elle ne contient pas non plus les 4000 substances nocives ou cancérigènes présentes dans le tabac.

Une raison suffisante pour que la vape soit aujourd’hui officiellement reconnue comme un outil de réduction des risques. Tabac Info Service indique ainsi sur son site que « si vous arrêtez totalement de fumer en utilisant à la place une cigarette électronique, vous réduisez les risques de développer des maladies graves, comme les cancers ». Une position partagée par l’Académie Nationale de Médecine pour qui « il est établi que la vaporette est moins dangereuse que la cigarette ». De leur côté, les autorités sanitaires britanniques affirment depuis plusieurs années que « l’e-cig est au minimum 95 % moins nocive que le tabac », en basant leurs propos sur des recherches scientifiques.

Pour rappel, la cigarette classique cause chaque année la mort de plus de 75 000 personnes, rien qu’en France.

La composition d’une cigarette électronique ne souffre d’aucun mystère

Tout d’abord, elle intègre un mécanisme de vaporisation simple. La batterie va envoyer de l’énergie à une résistance pour qu’elle chauffe le e liquide présent dans le réservoir le transformant ainsi en vapeur. Cet e-liquide va quant à lui être composé de plusieurs éléments, eux aussi bien connus.

Tout d’abord, le e liquide contient majoritairement du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG). Le PG est utilisé depuis longtemps dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique. Il possède plusieurs propriétés intéressantes dans le cadre de la vape. C’est un excellent support pour les arômes et il a, également, pour effet de renforcer le hit (sensation en gorge recherchée par les fumeurs) provoqué par la nicotine. La VG de son côté est un solvant non toxique utilisé dans l’industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. Elle a pour vocation d’augmenter le volume de vapeur généré.

Un e liquide peut, également, contenir de la nicotine, qui est la seule substance qu’ont en commun cigarette classique et cigarette électronique. Elle n’est pas cancérigène, mais possède des propriétés addictives. Dans le cadre de la vape, son rôle est de combler le manque du fumeur qui entame un sevrage tabagique.

Enfin, un e liquide peut contenir des arômes alimentaires qui sont soit d’origine naturelle ou synthétique. Ce sont eux qui vont donner un goût à la vapeur inhalée. Il existe une grande variété de saveurs dans le monde de la cigarette électronique afin que tous les profils puissent trouver celle qui leur correspond.

La cigarette électronique rend dépendant

Un e liquide pour cigarette électronique peut contenir de la nicotine et donc entraîner une dépendance. Le vapotage n’est toutefois destiné qu’aux fumeurs qui ont déjà développé une addiction à la nicotine. C’est d’ailleurs pour cette raison que les non-fumeurs ne doivent pas utiliser une e cigarette.

La vocation de la nicotine présente dans un e liquide est de combler le manque ressenti par le fumeur dans le cadre d’un sevrage tabagique. Une fois qu’il aura réussi à arrêter de fumer, il pourra réduire progressivement son taux de nicotine pour réduire sa dépendance à la nicotine.

Les bénéfices de la cigarette électronique pour la santé

Parmi les substances toxiques de la cigarette classique qui avoisinent les 4000 en nombre, on peut citer :

  • Le monoxyde de carbone ;
  • L’ammoniaque ;
  • Le goudron ;
  • L’acétone.

Avec l’e-cigarette, vous n’aurez à absorber aucune de ces substances. En conséquence, votre espérance de vie augmente. Savez -vous qu’en un an, l’utilisation de la cigarette électronique en substitution de la cigarette classique peut réduire de moitié la probabilité d’avoir un accident cardio-vasculaire ? C’est pourtant, ce qui arrive lorsqu’on adopte la cigarette électronique et ce n’est pas tout. Entre 2 ans et 10 ans, les risques d’infarctus et de cancers sont, également, diminués de moitié. Au-delà d’une dizaine d’années, il est possible de se revêtir du manteau d’un non-fumeur. Dans l’immédiat par contre l’adoption de la cigarette électronique peut améliorer nettement votre forme au quotidien.

Les effets de l’abandon du tabac sur la voix et la peau

Restez seulement une semaine sans le tabac et vous remarquerez une cessation de la toux qui n’était que trop persistante ! Mieux, deux mois de sevrage suffisent pour sentir sa voix s’éclaircir. Entre cette date et le sixième mois, on peut facilement voir les effets sur la peau. Cette dernière a tendance à s’éclaircir et à reprendre ses courbes. L’arrêt du tabac offre en effet une réelle cure de jouvence. Les conséquences de la consommation du tabac sur la peau sont nombreuses :

  • L’assèchement de l’épiderme ;
  • La perte de l’élasticité (apparition des cernes par exemple) ;
  • L’apparition prématurée des rides ;
  • L’obésité.

En passant à l’e-cigarette, votre peau sera plus fraîche et tonifiée. Vous direz simplement adieu à la mauvaise mine puisque votre peau deviendra plus saine.

La réduction des maux buccaux dentaires causés par le tabac

Dans l’ensemble des maux causés par le tabagisme, on retrouve les maladies dentaires. C’est en effet la mauvaise oxygénation qui est à l’origine de l’infection des gencives. Elle accroît également, les risques de caries dentaires. Outre ces maladies, le jaunissement des dents est aussi une conséquence de la consommation des cigarettes classiques. En dehors de ces tâches peu affriolantes, le tabac peut entraîner une multitude de cancers comme le cancer de la bouche, le cancer des lèvres, le cancer de la gorge, le cancer de la langue. Puisque la cigarette électronique n’émet pas de gaz nocif et ne contient pas de goudron, son adoption permet d’éviter toutes ces situations fâcheuses. Dès lors qu’on vire de la cigarette classique à celle électronique, il est facile de retrouver l’hygiène dentaire en un rein de temps. C’est sûr que votre dentiste vous remerciera d’avoir pris la bonne décision.

La réduction des méfaits de la cigarette ordinaire sur les cheveux

Avoir une beauté éloquente est aussi un signe de bonne santé. Les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la beauté physique sont nombreux notamment chez les femmes. Les cheveux s’en sortent tous ragaillardis. En effet, vapoter peut vous éviter d’avoir des cheveux cassants ou qui ont du mal à gagner en longueur. Par ailleurs, utiliser la cigarette électronique vous évite d’emmagasiner l’odeur tant connue du tabac dans vos cheveux.

La possibilité de faire des économies avec l’e-cigarette

Il est indéniable que la cigarette électronique vous reviendra moins chère comparée à la cigarette classique. Il s’agit là du premier avantage de l’e-cigarette. D’aucuns l’adoptent même rien que pour cette raison.

Estimation des dépenses annuelles liées à la consommation de la cigarette classique

Pour bien illustrer la chose, prenons l’exemple d’un fumeur qui consomme quotidiennement en moyenne la moitié d’un paquet de cigarettes traditionnelle. Le prix moyen du paquet de cigarettes avoisine actuellement les 8,5 euros. La moitié du paquet reviendrait donc à 4,25 euros. En une semaine, le fumeur devra prévoir un budget de 7 fois 4,25 euros soit 29,75 euros. Cela lui reviendra mensuellement à 119 euros. Gardez cependant à l’esprit que le prix des cigarettes traditionnelles est en constante augmentation. Selon l’INSEE, il a connu un accroissement de 13 % en France métropolitaine et le prix moyen du paquet de 20 cigarettes pourra atteindre les 10 euros. Restons sur le budget moyen mensuel précédemment calculé pour estimer le montant annuel que le fumeur d’un demi-paquet de cigarettes devra prévoir. Il suffit de multiplier 119 euros par 12 et l’on obtient le résultat, 1428 euros.

Quel budget faut-il prévoir pour l’utilisation annuelle d’une cigarette électronique ?

Dans les faits, on estime qu’un flacon de 10 ml d’e-liquide équivaut plus ou moins à 100 voire 120 cigarettes ou plus. Or, le fumeur type précédemment considéré consomme près de 300 cigarettes par mois. Cela sous-entend qu’il faut prévoir 3 flacons d’e-liquide par mois pour respecter l’équivalence. Le coût du flacon de 10 ml peut cependant varier selon les caractéristiques du contenant. 5 euros est un prix représentatif des fioles d’e-liquide les plus achetés. Le vapoteur ne dépenserait, donc, mensuellement pas plus de 15 euros pour l’achat du liquide. À cela, il faut ajouter le prix des accessoires dont une estimation est la suivante :

  • Le réservoir : 7 euros ;
  • La batterie : 10 euros.

On note que la batterie a une durée de vie très aléatoire. Il faudra la changer tous les 2 mois, 6 mois, un an voire un an et demi selon le cas. Au total, il faut prévoir un budget mensuel d’environ 32 euros pour utiliser une cigarette électronique. En un an, le budget à prévoir s’élève à 384 euros alors que pour la cigarette classique le montant annuel à dépenser est de 1428 euros.

Quelle économie fait-on réellement en optant pour la cigarette électronique ?

Les résultats sont clairs. Le rapport entre les deux budgets indique que la cigarette électronique revient près de 4 fois moins chère que la cigarette ordinaire sur un an. Et ça, ce n’est que le résultat pour un fumeur modéré. Ce dernier mettra plus de temps pour amortir son kit d’e-cigarette de départ. Pour les gros fumeurs, l’économie réalisée est davantage élevée. En outre, plus vous vapotez dans la durée, plus vous économisez. L’économie réalisée au bout d’un an ne sera par exemple pas la même au bout de trois ans. En gros, il serait indu d’affirmer qu’on peut déterminer avec exactitude combien l’on est à même d’économiser avec une cigarette électronique. Cependant, ce dont on est certain est que ce dispositif électrique fait faire des économies significatives.

Le maintien des sensations que procure la cigarette classique

Aujourd’hui, la cigarette électronique reproduit à la perfection les sensations que l’on a lorsqu’on fume. C’est tout à fait logique puisqu’on tient ce dispositif électronique en main de même manière qu’on tient une cigarette classique. Certes, la cigarette électronique est plus imposante, mais on ne sent pas une différence en tant que telle. De plus, on porte l’e-cigarette à la bouche et l’on aspire la vapeur pour l’expirer comme on le fait pour la fumée de la cigarette. Certains modèles sont même conçus pour imiter le « grattouillement » que l’on ressent dans la gorge en fumant. Il s’agit en effet d’une sensation à laquelle tiennent bon nombre de fumeurs.

Vous craignez probablement le manque que peut engendrer le passage à la cigarette électronique. Rassurez-vous, il n’y a pas de manque incontournable, quel que soit votre degré de dépendance. En réalité, il est possible de contrôler la quantité de nicotine (principal élément de dépendance) à mettre dans l’e-liquide. Pour être assez honnête, la cigarette électronique saveur-tabac n’a pas le même goût que la cigarette traditionnelle. C’est tout à fait normal puisque le goût unique que vous ressentez lorsque vous fumez une cigarette classique vient des 4000 substances chimiques dont elle est constituée. On peut alors se demander si cela vaut le coup de procéder à la substitution de cigarettes. La réponse est clairement positive. La légère perte de goût est un infime sacrifice à faire pour bénéficier des multiples avantages qui accompagnent l’utilisation d’une cigarette électronique. Il existe d’ailleurs des saveurs autres que celles estampillées « tabac » qui sont très familières et attirantes :

  • La menthe glaciale ;
  • La pomme ;
  • Le café torréfié ;
  • La vanille.

La diminution de la consommation des cigarettes classiques

La cigarette électronique favorise une transition progressive avec le tabac. Comme expliqué précédemment, vous conservez le geste. Le plaisir que procure la nicotine est maintenu et les autres inconvénients de la cigarette sont évincés. De plus, vous pouvez réduire graduellement la quantité de nicotine consommée. En effet, les raisons qui expliquent le fait que les fumeurs qui s’adonnent à l’e-cigarette délaissent peu à peu la cigarette traditionnelle sont légion. Déjà, le vapoteur est moins essoufflé que le fumeur. En outre, on peut, également, exposer les raisons suivantes :

  • La disparition de la sensation de « cheminée dans la gorge » en fin de journée ou les matins ;
  • La disparition des toux intempestives ;
  • La restauration de la bonne haleine.

Puisque vous n’aurez plus une haleine de fumeur, vous pouvez, également, faire des économies sur l’achat de chewing-gums. 

L’e-cigarette facilite le sevrage du tabac

La cigarette électronique est une véritable solution pour procéder au sevrage du tabac. D’après les statistiques, près de 70 % des fumeurs arrêtent de fumer lorsqu’ils adoptent la cigarette électronique. Plusieurs témoignages viennent, également, consolider ce constat. En pratique, certains fumeurs qui avaient l’habitude de consommer entre trois ou quatre paquets de cigarettes ordinaires par jour sont arrivés à arrêter complètement la prise du tabac grâce à l’e-cigarette. Le fait qu’il n’existe pas d’interdit en matière d’utilisation simultanée de la cigarette classique et de la cigarette électronique favorise par ailleurs le sevrage du tabac. En effet, cela s’inscrit dans une démarche de suppression du tabac sans trop d’effort. Plus l’arrêt du tabac est brusque, plus le risque de rechute est élevé. Bien que l’e-cigarette favorise le sevrage du tabac, il n’est cependant pas interdit d’associer d’autres méthodes pour désapprendre à fumer comme l’hypnose ou encore les patchs, les médicaments, les timbres.

La praticité de l’utilisation de la cigarette électronique

La possibilité d’utiliser la cigarette électronique un peu partout est un avantage indéniable. Ce dispositif électrique peut être utilisé dans plus d’endroits que s’il s’agissait de la cigarette traditionnelle. On note cependant que les lieux de vapotage peuvent différer d’un pays à l’autre. En outre, vous n’avez pas besoin d’avoir un cendrier à proximité ni acheter un briquet qu’il faudra trimbaler partout avant de pouvoir vapoter. Il s’agit aussi d’une manière de faire des économies avec l’e-cigarette.

Il ne faut pas, également,  oublier le fait que votre entourage sera très ravi que vous ayez adopté la cigarette électronique. Il n’y a pas de rejet de fumée. Les risques pour la famille, les enfants, les collègues ainsi que les amis sont, donc, fortement réduits. Vous pouvez vapoter à l’intérieur sans pour autant déranger vos proches.