Heureusement, l’offre de liquides est très importante aujourd’hui. Néanmoins, il arrive de temps en temps que la concentration d’arômes soit assez élevée. Le liquide est soit trop sucré, soit trop épicé. Il est également possible qu’il y ait trop de nicotine dans le liquide. Certains amoureux de la vapeur se demandent donc s’il est possible de faire une dilution des liquides et à quoi il faut faire attention. Continuez la lecture pour en savoir plus.

Dilution des liquides : Utiliser des bases appropriées

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de diluer le liquide. Cependant, pour que le liquide dilué ait vraiment bon goût, il y a quelques éléments à prendre en compte lors de la dilution. Tout d’abord, il est important de savoir qu’il ne faut jamais diluer un liquide avec de l’eau. Nous en entendons parler encore et encore, mais malheureusement l’hypothèse est fausse.

Pour diluer le liquide, vous devez utiliser une base. Il est préférable d’utiliser un calculateur de base pour la préparation. Il existe différents modèles disponibles dans les magasins. Si vous n’êtes pas sûr de la calculatrice de base qui vous convient, il est préférable de vous faire conseiller par un magasin spécialisé.

Quelles sont les bases qui se prêtent à la dilution ?

La base est la substance de base dont se compose chaque liquide de la e-cigarette. Grâce aux nombreux arômes disponibles sur le marché des liquides aujourd’hui, il est possible d’obtenir une grande variété d’arômes différents. Les bases sont disponibles avec ou sans nicotine.

Toutes les matières premières contenues dans les bases sont fabriquées en qualité de médicament allemand, ce qui signifie qu’elles peuvent être utilisées officiellement. Il est peut-être important que vous le sachiez : Les bases sont fabriquées à partir de propylène glycol (PG), de glycérine (glycérine végétale VG) et d’eau distillée.

En cas d’allergie éventuelle, le PG peut être remplacé par du polyéthylène glycol 400 (PEG). Au fait : la VG, la PG et le PEG sont des ingrédients qui se trouvent également dans les produits médicaux et sont considérés comme inoffensifs. Si vous commencez tout juste à faire de la vapeur, vous devriez utiliser des e-liquides prêts à l’emploi.

Si vous êtes déjà familier avec la vapeur, vous pouvez commencer à faire vos propres liquides. Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles la dilution des liquides est une bonne idée pour vous :

1. le liquide a un goût trop intense

Si le liquide a un goût trop intense, vous pouvez le diluer. Pour choisir la bonne base, il est important de connaître le rapport VG-PG respectif et la teneur en nicotine du produit. Une fois que vous disposez de ces informations, vous pouvez choisir la base appropriée auprès d’un fournisseur de votre choix.

Il est logique d’avoir un peu de nicotine dans votre ménage pour pouvoir en ajouter si le liquide est devenu trop fluide. Pour un rapport équilibré des ingrédients, il est recommandé d’utiliser une calculatrice liquide.

2. le taux de nicotine est trop élevé pour vous

Parfois, il se peut que la teneur en nicotine du liquide soit tout simplement trop élevée. Ici, vous pouvez utiliser des bases sans nicotine pour le mélange. Un petit effet secondaire est que le liquide peut alors perdre son goût. Pour obtenir un très bon résultat, vous devez également travailler avec une calculatrice Liquide.

Souhaitez-vous augmenter le pourcentage de PG ou de VG ?

Bien sûr, vous pouvez augmenter le pourcentage de PG ou de VG dans le liquide. Par exemple, vous pouvez vouloir produire plus de vapeur, ou vous pouvez vouloir atteindre un meilleur équilibre entre les deux substances. Il est préférable d’obtenir les deux substances en premier et de ne commencer à les mélanger qu’ensuite.

Petit excursus : le mélange par le poids

De quoi ça a l’air ? Vous voulez essayer de mélanger vos liquides en fonction de leur poids ? Il suffit d’avoir un bon équilibre et quelques flacons compte-gouttes. Avec la calculatrice, vous pouvez calculer le poids des ingrédients nécessaires à la Liquide. A l’aide d’une pincette, vous versez ensuite la quantité individuelle sur la balance fine et déterminez ainsi la dose respective.

Important : suivez les instructions de l’équilibre fin pour obtenir des résultats vraiment précis.