Qu’il s’agisse de fumer du tabac ou de cuire à la vapeur des cigarettes électroniques, chacun a une technique de tirage différente, ce qui n’est pas vraiment évident au premier abord. Pour comprendre les bases de la cuisson à la vapeur, nous recommandons le rapport : “comment fonctionne une e-cigarette ? La question de savoir s’il existe une technique de dessin correcte ou correcte et recommandée est également présente en premier lieu. Cependant, les débutants, en particulier, commettent une erreur cruciale. Ils tirent tout aussi intensément et rapidement sur la e-cigarette que sur la cigarette à laquelle ils sont habitués. La conséquence a probablement été une forte stimulation de la toux. La cuisson à la vapeur fonctionne un peu différemment du tabagisme normal, la cuisson à la vapeur étant en fait principalement une question de plaisir. L’expérience gustative est au premier plan et l’effet se déploie lentement. La bonne technique de tirage est donc déterminante pour décider de s’en tenir à la vapeur ou d’abandonner à nouveau quand on est déconcerté. Nous vous expliquerons comment cela fonctionne.

La technologie de traction parfaite

En fait, ce n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le penser. Il suffit de vous dissuader d’inhaler la vapeur le plus rapidement et le plus possible. Le passage de la cigarette à la vapeur est donc un peu difficile, mais vous pourrez vous y habituer en moins d’une journée.

L’astuce numéro 1 est en fait déjà la durée de la pression sur le bouton. Une pression prolongée sur le bouton produit beaucoup de vapeur et donc beaucoup d’arôme. Appuyez donc sur le bouton de mise à feu pendant une seconde avant le premier tirage.

Tout d’abord, vous ne devez pas fumer immédiatement sur vos poumons, même si vous êtes habitué à la fumée de tabac ordinaire et que vous ne vous attendez pas à des problèmes. Faites cuire la e-cigarette à la vapeur lentement et aspirez la vapeur uniformément. Remplissez votre bouche avec ce produit, mais n’inhalez pas directement. Une bouffée peut prendre jusqu’à 10 secondes avant que la protection contre les courts-circuits de nombreux systèmes de cigarettes ne se déclenche. Si vous avez une quantité correspondante de vapeur dans votre bouche, vous pouvez essayer de l’inhaler et de l’attirer dans vos poumons. Cela augmente ce qu’on appelle le flash, car le goût peut mieux se développer pendant le temps passé dans la bouche et remonter dans le nez.

Expirez la vapeur par le nez et pas seulement par la bouche. Cela peut être un peu chatouilleux et peu familier au début, mais la vapeur peut être tellement mieux appréciée. Vous remarquerez la différence avec les cigarettes conventionnelles au plus tard maintenant. L’expérience gustative est beaucoup plus intense.

Raisons des différentes techniques de traction

La technique de la vapeur est simplement différente et, par rapport aux cigarettes classiques, un peu plus compliquée. Cependant, si vous y êtes habitué à un moment donné, vous ne pourrez plus rien faire avec le tabagisme normal. Et c’est ça, la vapeur, si elle est censée vous faire arrêter de fumer. Fumer est une question d’approvisionnement en nicotine, la cuisson à la vapeur est une question de goût.

La nicotine contenue dans les liquides est également différente, car elle n’y est présente que sous forme protonée. Il atteint donc le cerveau beaucoup plus lentement et l’effet n’est pas non plus complètement développé. Ainsi, si vous tirez sur une e-cigarette, vous n’avez pas satisfait votre “faim” de nicotine, mais ce n’est pas votre but lorsque vous faites de la vapeur. En outre, les liquides sont mélangés à des arômes beaucoup plus complexes, de sorte que ce n’est qu’en sentant que l’expérience du goût est accomplie. Le liquide qui mérite d’être mentionné est par exemple celui de GermanFlavours.

Réactions indésirables dues à une mauvaise cuisson à la vapeur

Si vous n’utilisez pas correctement le cuiseur à vapeur ou la cigarette électronique, vous pouvez vous attendre à des réactions indésirables. Il s’agit du type, de la fréquence et de l’intensité de la vapeur. Le liquide agit sur les muqueuses et la bouche peut se dessécher sous l’effet de la vapeur. Si vous faites régulièrement fumer des e-cigarettes, vous devez toujours reconstituer votre équilibre en liquide et boire davantage.

En outre, un surdosage peut également se produire si les tirages sont trop fréquents et trop serrés. De légères nausées, des maux de tête ou des grondements d’estomac sont les pires conséquences auxquelles il faut s’attendre. Les symptômes ne sont également que de courte durée, il suffit donc de mettre la e-cigarette de côté pendant quelques heures, de boire beaucoup et de sortir au grand air. Si vous suivez les conseils prescrits et vous vous habituez à la nouvelle façon de fumer avec la e-cigarette, vous n’aurez plus de problèmes à l’avenir.

La bonne technique de bouffée détermine l’expérience gustative et si vous vous en tenez à la vapeur ou si vous revenez aux cigarettes classiques. Si vous n’avez jamais fumé de cigarettes normales auparavant, vous pourrez vous habituer encore plus rapidement à la technologie de la cigarette électronique.