Cigarette électronique

Si la chaleur peut affecter votre cigarette électrique, il en est de même pour le froid. En effet, la baisse de température n’est pas sans conséquence sur ce dispositif et ses accessoires à savoir l’e-liquide. Avec l’arrivée de l’hiver, il faut donc se montrer vigilent et prendre soin de votre appareil de manière plus régulière. Dans cet article, nous allons voir l’impact du froid sur l’e-cigarette.

Quelles sont les conséquences du froid sur les e-liquides ?

L’e-liquide est l’un des composants les plus importants de les e-cigarettes. Si ce liquide est affecté par des éléments extérieurs, c’est votre expérience de vapotage qui sera compromise. Dès que les températures commencent à baisser, le liquide a tendance à prendre une forme visqueuse comme vous l’avez surement constaté. Cependant, la viscosité ne gâche pas la qualité du liquide et des arômes puisque celui-ci contient des composants qui ne congèlent jamais. Si vous avez choisi un liquide à base de glycérine végétale, la consistance visqueuse est plus perceptible. Force est de constater que les choses reviennent à la normale dès que vous vous trouverez dans un endroit à température ambiante. Il faudra alors attendre que le liquide prenne la température de la pièce pour retrouver sa consistance d’origine.

De plus, la viscosité n’est pas la seule réaction du liquide face au froid. La capillarité du coton est également compromise. Comme le liquide rencontre des difficultés à monter tout le long du coton, la vapeur devient sèche. C’est ce qu’on appelle « le hit dry ». Pour éviter cette mauvaise expérience avec les cigarettes électroniques en hiver, optez pour des liquides avec de petits ratios de glycérine végétale et un taux plus élevé de propylène glycole.

Quelles sont les conséquences du froid sur l’e-cigarette ?

Bonne nouvelle : contrairement aux idées reçues, le froid n’a pas d’incidence sur les cigarettes électroniques. Que vous ayez un appareil en métal, en aluminium ou en inox, les risques de détérioration sont nuls. Vous aurez certes la sensation que votre appareil est plus froid mais cela ne compromet pas la qualité du vapotage. Pareil pour les dispositifs en pyrex et en plastique. Les composants des vapes ont été spécialement sélectionné en tenant compte des variations de températures. Que la météo affiche 0°C ou moins, vous ne risquez pas d’être confronté à une panne impromptue. Par ailleurs, quelques problèmes peuvent apparaitre au niveau des performances du flacon à cause du phénomène de condensation qui surviendrait pendant le passage d’un espace chaud à un endroit plus froid.

Voici alors une petite astuce qui vous peut vous aider à éviter la condensation en revenant d’une sortie en plein air par un temps froid : Placez votre vape dans un sachet de congélation. Ce dernier doit être étanche pour produire l’effet voulu. Patientez quelques minutes avant de réutiliser votre appareil, le temps que celui-ci revienne à une température ambiante. Nous vous suggérons aussi de pensez à garder votre e-cigarette à l’intérieur de votre poche lorsque vous êtes à l’extérieur.

Quelles sont les risques de fuites de liquide en hiver ?

Le réservoir qui se trouve au niveau du clearomiseur n’est pas épargné par le froid. Très souvent, le liquide y subit une grande pression surtout lorsque vous vous trouverez à un endroit de haute altitude. Par conséquent, des fuites de liquide se font ressentir notamment lorsque vous inhalez la vapeur. Une fois que vous aurez davantage gagné en altitude, la pression reprend un certain équilibre, ce qui réduit les fuites. Pour diminuer les risques de débordement, il est vivement conseillé de vider le réservoir, même ne pas utiliser votre appareil en grande altitude est votre meilleure alternative. Quant à la batterie, elle présente une sensibilité notable au froid. Sa température idéale doit se situer aux alentours de 20°C pour fournir un rendement satisfaisant. Pour vous mettre à l’abri de ce type de dysfonctionnement, placez l’appareil dans votre poche afin de limiter les effets des températures élevées. Par ailleurs, dès que les degrés baissent, l’e-cigarette se remet à fonctionner normalement.

En dessous de 0°C, il ne faut utiliser de batterie. Autrement, vous pourriez provoquer des dégâts irréversibles. Sachez que si le lithium bloque l’accru, tous vos efforts pour réparer ce problème seront en vain. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est d’attendre de vous retrouver dans un endroit à température ambiante pour recharger la batterie. Si celle-ci est froide, il ne faut jamais procéder au chargement !