Il y a quelques années, nous avons tenu pour la première fois une cigarette électronique dans nos mains. Pour nous, c’était un produit complètement nouveau et fascinant. Mais la e-cigarette est-elle vraiment si récente ?

Nous voulons plonger avec vous dans l’histoire de la cigarette électronique :

1. Les premiers débuts de la cigarette électronique

La première idée de cigarette électronique est venue de l’Américain Herbert A. Gilbert en 1963, lorsqu’il a inventé la première e-cigarette avec un récipient de liquide dans un boîtier similaire à la cigarette de tabac. M. Gilbert avait l’intention de faire fonctionner sa première cigarette sans tabac et sans fumée avec des piles qui chauffent et vaporisent le liquide. Ce n’est que deux ans plus tard, en 1965, que le brevet lui a été attribué.

Malheureusement, il n’y a jamais eu de production à cette époque et la cigarette électronique n’était donc pas encore présente sur le marché . L’idée de la cigarette électronique était tout simplement méconnue à cette époque étant donné que la cigarette de tabac était trop populaire. Dans les années 1960, d’autres inventeurs ont obtenu d’autres brevets. Malgré que le principe de fabrication  était similaire,  ces modèles n’ont pas fait la percée.

2. La poursuite du développement de la cigarette électronique

En 2003, c’est à dire 40 ans plus tard,  la cigarette électronique a fait sa forte apparition . Le développement technique était avancé et les gens devenaient désormais conscients des dangers que puisse produire  une consommation excessive du tabac et commençaient par conséquent à s’intéresser   l’usage de la cigarette électronique après l’avoir ignorée dans les années 60.

Hon Lik, un pharmacien chinois a repris l’idée de Gilbert et a développé une version plus moderne de la cigarette électronique. C’est ainsi que commence le succès de la e-cigarette.

La raison pour laquelle Hon Link a fait une nouvelle tentative de développement de la cigarette électronique est son père. victime d’un cancer du poumon alors qu’il était un gros fumeur. Cet événement le mobile qui a incité Hon Link à chercher des alternatives à la cigarette de tabac. En Chine, une alternative à la cigarette de tabac, très populaire et répandue dans ce pays, est également nécessaire. On y compte environ 300 millions de fumeurs. Chaque année, environ 100 000 Chinois meurent à cause du tabac.

Hon Link a utilisé un élément émettant des ondes piézoélectriques et ultrasoniques pour vaporiser le liquide de la e-cigarette. Ce liquide était déjà à base de propylène glycol (PG). La nicotine a été dissoute dans cette substance. Cet appareil produisait une vapeur qui ressemblait beaucoup à la fumée d’une cigarette de tabac. La vapeur pouvait bien sûr être inhalée à ce moment-là. En inhalant, la nicotine est entrée dans le sang par les poumons. Les premiers conteneurs de liquide étaient en plastique.

3. Première apparition sur le marché

La e-cigarette a été introduite sur le marché chinois pour la première fois en 2004 en tant que produit de sevrage tabagique et en remplacement de la cigarette de tabac. Hon Lik travaillait à l’époque pour la société “Golden Dragon Holdings”. Lors du lancement, la société a changé son nom en “Ruyan”, ce qui signifie “similaire au tabagisme”.

En 2005, l’exportation de cigarettes électroniques vers d’autres pays a commencé. En 2007, le brevet international a été délivré.

4. D’autres fabricants abordent le sujet des cigarettes électroniques

D’autres fabricants de cigarettes électroniques sont rapidement apparus.

Déjà en 2006 les entrepreneurs Umer et Sheikh ont développé le célèbre Cartomizer. Il s’agissait d’un nouveau modèle de cigarette électronique dans lequel la source de chaleur était intégrée dans la chambre à liquide. Ce modèle a été lancé au Royaume-Uni en 2007 et a été adopté ensuite  par la plupart des autres fabricants. Ce n’est qu’en 2013 que le brevet pour cette technologie a été délivré par la propriété intellectuelle britannique à la société de Sheikh “XL Distributors”.

Entre-temps, en 2008, Joyetech a lancé la première e-cigarette qui ne ressemblait pas à une cigarette de tabac en apparence.

5. L’entrée de l’industrie du tabac

Bien entendu, l’industrie internationale du tabac a également reconnu l’importance de la cigarette électronique. Par conséquent, de plus en plus d’entreprises de l’industrie du tabac ont également commencé à fabriquer et à commercialiser la cigarette électronique. Il s’agissait de deux entreprises spécialisées dans la production et le développement de nouveaux modèles, ainsi que d’entreprises que les fabricants de cigarettes électroniques à succès ont tout simplement rachetées.

Par exemple, en 2013, Imperial Tobacco a acquis la propriété intellectuelle de Hon Lik au prix de 75 millions de dollars et a introduit la marque Puritane en collaboration avec une autre société.

6. Quel jour sommes-nous ?

Le principe fonctionnel de base de la cigarette électronique n’a guère changé depuis 2003.

Bien sûr, la cigarette électronique n’a cessé de se développer jusqu’à nos jours !

La différence la plus significative des e-cigarettes actuelles réside dans leur façon et design . Les premières e-cigarettes étaient très similaires à la cigarette de tabac, ce n’est plus le cas. Il existe aujourd’hui d’innombrables modèles de cigarettes électroniques qui ne ressemblent pas à la cigarette de tabac. À notre avis, la cigarette électronique est loin d’avoir atteint son ultime stade d’évolution et nous supposons qu’il reste encore beaucoup à faire en termes de développement de la cigarette électronique.

L’invention de l’e-cigarette est à notre avis une mutation historique chez les consommateurs de nicotine et du tabac.

Dans ce sens, VAPE ON !