E-liquides

Si vous n’êtes pas habitué à la vape, choisir le bon dosage de nicotine peut vous sembler difficile. Déterminer le taux nicotinique qu’il vous faut est une démarche compliquée qui nécessite une aide professionnelle. Dans cet article, nous allons vous donner quelques critères à considérer pour tirer le meilleur profit possible de la cigarette électronique.

Le bon taux de nicotine en démarrant l’e-cigarette

Trouver le taux de nicotine adéquat pour votre e-liquide n’est si facile qu’il n’en a l’air. C’est une démarche décisive pour relever le défi du sevrage tabagique avec brio. Ainsi, les novices doivent se rendre boutique de cigarette électronique spécialisée afin d’obtenir des conseils précis mais surtout personnalisés. Avant de choisir le taux nicotinique propice à votre profil, vous devez impérativement respecter un protocole spécialement conçu pour déterminer vos besoins. Grâce à cette charte, vous serez orienté vers l’appareil et le liquide le plus approprié pour votre cas. Vous mettrez alors toutes les chances de votre côté et votre décision d’arrêt du tabac sera couronné par le succès.

Un questionnaire est proposé par les vendeurs pour évaluer le bon dosage en nicotine et mesurer le niveau de dépendance. Vous pouvez toutefois le faire vous-mêmes en vous appuyant sur les éléments que nous vous proposons dans cet article. Selon vos réponses, vous aurez un score compris entre 0 et 10. Celui-ci vous aidera à déterminer votre niveau d’addiction à la nicotine. Plus votre score est élevé, plus votre niveau de dépendance est sérieux et vice-versa. Le taux de nicotine choisi varie aussi en fonction du comportement et des habitudes de chaque fumeur. Le nombre de cigarettes fumées au quotidien et la fréquence de consommation sont 2 critères à considérer pour trouver le dosage adéquat :

  • Pour les non-fumeurs = 0mg/mL.
  • Pour moins de 5 cigarettes/jour = 3 mg/mL,
  • Entre 20 et 30 cigarettes/jour =16 mg/mL,
  • Pour 30 cigarettes/ jour ou plus =19.6 mg/mL.

Comment éviter le surdosage et le sous-dosage nicotinique ?

Soyez vigilent ! Pour arrêter de fumer grâce aux cigarettes électroniques, vous ne devez consommer ni un dosage trop faible ni trop élevé par rapport à ce que vous aviez l’habitude de fournir à votre organisme. Si vous sous-estimez le dosage contenu dans le propylène glycol, vous augmentez les risques de rechute puisque les sensations de manque seront insoutenables. De plus, un taux nicotinique trop élevé entraine un surdosage avec des symptômes désagréables comme une forte toux, des nausées et des maux de tête. En dépit des arômes choisis, qu’il s’agisse d’un arôme naturel ou d’arômes concentrés, une sensation d’inconfort se fera ressentir et vous empêchera d’apprécier votre expérience de vapoteur.

Afin de faire baisser le dosage nicotinique dans un objectif de sevrage tabagique et pour arrêter de fumer, vous devez accorder à votre organisme le temps de s’accoutumer à votre taux actuel de nicotine. Par al suite, vous pouvez diminuer le dosage de départ progressivement. Nous vous conseillons à la moindre gêne ressentie de vous rendre dans la boutique où vous avez acheté votre appareil et votre liquide et d’expliquer les difficultés que vous rencontrez au spécialiste. Celui-ci vous recommandera alors de changer d’appareil, de liquide pour cigarette électronique ou de taux nicotinique.

Bien choisir son matériel : une condition incontournable

La cigarette électronique dégage une vapeur qui contient de la nicotine à l’exception des vapoteurs non-fumeurs qui optent pour dosage nul. Il faut savoir qu’un appareil qualitatif doit émettre la bonne dose à chaque inhalation à un rythme régulier. Privilégiez alors un pod ou un appareil simple d’utilisation au détriment d’une box qui connue pour la complexité de son réglage. Vous aurez ultérieurement la possibilité de passer à une autre alternative si nécessaire.

Demandez de l’aide à un professionnel

La majorité des personnes qui se tournent vers l’e-cigarettes sont des fumeurs. La transition ne peut être efficace qu’avec l’aide d’un professionnel capable de réaliser un suivi exhaustif de votre sevrage tabagique. Vous devez alors communiquer vos besoins au vendeur et lui expliquer votre consommation de cigarettes. Il faut aussi l’informer de votre état de santé et des signes de gêne que le tabac provoque sur vous et sur tout ceux qui partagent votre vie. Ces éléments informationnels permettent de déterminer votre degré de dépendance et de motivation afin de trouver les solutions qui mettraient toutes les chances de votre côté d’arrêter le tabac. Rendez-vous en boutique ! Cette étape est incontournable pour choisir les bons produits. Vous pouvez revenir autant que vous le souhaitez. Cela permettra au professionnel de vous suivre de près afin de garantir des conditions optimales de sevrage.